Week-end internationaliste les 28 & 29 janvier

Partager

Rencontre-présentation avec des autrices de Nous vous écrivons depuis la révolution - Récits de femmes internationalistes au Rojava (Syllepse) le vendredi 28 janvier à la Bourse du Travail & projection du documentaire Fedayin - le combat de Georges Abdallah en présence du collectif Vacarme(s) le lendemain.

Vendredi 28 janvier - 20h Bourse du travail d’Angers - 14 place Imbach
Présentation de Nous vous écrivons depuis la révolution - Récits de femmes internationalistes au Rojava (Editions Syllepse) en présence de rédactrices.
L’ouvrage a été pensé collectivement et écrit par des femmes : internationalistes, mères, journalistes, militantes, principalement françaises, qui ont passé de quelques jours à plusieurs années au cœur de la plus jeune révolution du Moyen-Orient. Avec ce récit, elles nous invitent à découvrir le projet et la réalité des femmes du Rojava et du nord-est syrien, qui depuis 2012 travaillent minutieusement à la création de leurs structures autonomes : autodéfense armée et civile, éducation, coopératives, démocratie de base... Textes de réflexion, poèmes, contes, extrait de journaux intimes, lettres, interviews, autant de formes différentes qui font palpiter ce livre et permettent d’approcher les émotions les plus intimes, la pratique quotidienne et les enjeux géopolitiques. Une porte ouverte aux réflexions et discussions pour se nourrir ici de ce qui est expérimenté là-bas.

Samedi 29 janvier - 19h Bourse du travail d’Angers - 14 place Imbach
Projection de Fedayin, le combat de Georges Abdallah en présence du collectif Vacarme(s)
BANDE-ANNONCE DU DOCUMENTAIRE
Ce documentaire retrace le parcours d’un infatigable communiste arabe et combattant pour la Palestine. Des camps de réfugié·e·s palestinien·ne·s qui ont forgé sa conscience, à la mobilisation internationale pour sa libération, nous allons à la découverte de celui qui est devenu l’un des plus ancien·ne·s prisonnier·e·s politiques d’Europe. Nous suivons son engagement dans la résistance palestinienne pendant la guerre du Liban puis en Europe au sein des FARL (Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises). Nous le retrouverons en France où il sera arrêté en 1984 et condamné pour complicité dans des exécutions politiques de représentants des États-Unis et d’Israël. Au-delà de l’acharnement judiciaire et politique dont Georges Abdallah est victime, le film retrace une vie de résistance à travers une série d’entretiens au Liban, à la rencontre de sa famille, ses proches et des anciens camarades mais également en Europe avec son avocat, ses soutiens et des personnes qui l’ont côtoyé. Aujourd’hui libérable depuis plus de 20 ans et malgré l’enfermement, Georges Abdallah poursuit un indispensable combat contre l’impérialisme et le colonialisme.

Un week-end et deux soirées co-organisées par la Bibliothèque Voltairine, la librairie Les Nuits Bleues, Solidaires 49 et le Réseau angevin antifasciste.

PNG - 460.6 ko
PDF - 1 Mo
Affiche weekend internationaliste
6 janvier , par Solidaires 49