Contre l’extrême droite Pour la fermeture de l’alvarium Pour la solidarité, l’égalité et la justice sociale

Partager

L’Union syndicale solidaires 49 a appris récemment l’installation d’un nouveau local d’extrême-droite à proximité de la Bourse du Travail d’Angers, au 31 de la rue du Cornet.

Qu’il soit à proximité de notre Bourse du Travail, en centre-ville ou dans un autre quartier ; cela ne change rien pour nous !
L’extrême droite est un ennemi mortel pour les travailleurs et les travailleuses !

Malgré le masque prétendument social qu’il peut parfois arborer, le fascisme est toujours in-fine une réponse dévoyée à la lutte des classes. Une lutte entre celles et ceux qui produisent les richesses sociales, économiques, culturelles et celles et ceux qui en profitent.
Les groupes d’extrême droite se sont toujours mis au service des riches, des puissants et ce, contre les plus pauvres, les précaires, les immigré·es, les femmes, etc. Il n’y a qu’à voir le pedigree des membres de l’Alvarium pour s’apercevoir qu’il n’y a rien de populaire dans ce mouvement. Ils et elles sont toutes et tous issu·es de la bourgeoisie et de la vieille aristocratie locale, celle qui possède des terres, celle qui a des réseaux chez les puissants, celle qui vit depuis des siècles du travail des autres. Et le fait de travailler à l’usine pour « se frotter » au peuple ne fait pas d’eux·elles des prolétaires, loin de là.

Nous n’oublierons pas notre camarade Clément Méric, membre de Solidaires Étudiant-e-s, assassiné par des nervis d’extrême droite ; nous n’oublierons pas notre camarade de SUD PTT blessé par l’extrême droite lors de l’acte XI des Gilets Jaunes à Paris.
Nous pourrions hélas multiplier les exemples. L’extrême droite, sous toutes ses formes, tue et assassine partout dans le monde.

Notre organisation syndicale lutte au quotidien dans les entreprises, dans les services, sur nos lieux de vie, contre tous les mouvements d’extrême droite, le nationalisme, le complotisme, l’obscurantisme.
Nous refusons de banaliser les idées et les actes de l’extrême droite.
Nous n’oublierons pas que certain·es militant·es de l’alvarium sont parti·es en Syrie dans le camp de la dictature syrienne ; nous n’oublierons pas leurs attaques contres des locaux associatifs alternatifs et/ou qui viennent en soutien aux migrant·es ; nous n’oublierons pas leurs multiples condamnations pour injures racistes et violences ; nous n’oublierons pas leur soutien à la Manif pour Tous et à tout ce que notre ville compte de plus réactionnaire et intégriste.

Nous sommes un Syndicat, nous défendons les travailleurs et travailleuses qu’elles que soient leurs origines géographiques et/ou leurs (non) pratiques religieuses.
Si nous refusons toute discrimination, nous refusons également la charité comme le propose ces militant·es d’extrême droite avec « leur soupe » et le slogan qu’ils véhiculent « les nôtres avant les autres ».

Nous préférons de loin la Solidarité, l’Entr’Aide, l’Égalité, la Justice sociale !

L’Union syndicale solidaires 49

PNG - 495.5 ko
5 juillet , par Solidaires 49