PLAN D’AUSTÉRITÉ dans le Santé Professionnels et Usagers : Cela nous concerne tous !

Partager

REJOIGNONS LA LUTTE

PLAN D’AUSTÉRITÉ dans le Santé
Professionnels et Usagers : Cela nous concerne tous !

Le Ministre de la Santé annonce un plan d’économie, lié au pacte de responsabilité de plus de 3 milliards d’Euros pour les hôpitaux, soit 22000 postes à supprimer en trois ans.
A l’AP-HP ce plan d’économie se traduit par l’annonce de la suppression du nombre de jours de RTT.

Les collègues Parisiens ne l’acceptent pas et depuis le 20 Mai la colère gronde et s’amplifie. C’est dans ce contexte que l’intersyndical de l’AP-HP appel à une nouvelle journée de grève aujourd’hui le 11 juin.

Dans les hôpitaux parisiens comme ailleurs, les conditions de travail se dégradent et leur Direction en rajoute en leur imposant :" De travailler plus pour galérer plus en remettant en cause l’organisation du temps de travail, tout en piétinant leurs acquis sociaux".

CE N’EST PAS AUX AGENTS NI AUX PATIENTS DE PAYER LA FACTURE DE L’AUSTÉRITÉ

C’est dès maintenant que nous pouvons montrer notre refus de l’austérité dans la santé et à l’hôpital en particulier.

Au CHU d’Angers, les attaques ont déjà commencé. Le plan "d’efficience" ou plutôt, plan d’austérité, est en marche pour les trois ans à venir. Retrait de la règle des RTT en cas d’arrêt maladie. Mise en place d’effectifs intermédiaires en dessous de l’effectif minimum, mis en place de pool sans création de postes, diminution d’effectif dans de nombreux service (Chirurgie Orthopédique, Chirurgie Cardio-Vasculaire-Thoracique, Médecine Post Urgence…). Non remplacement dans les temps des départs en retraite, insuffisance chronique des remplacements….sans compter le vol de la direction depuis 12 ans d’un quart d’heure que nous effectuons tout les jours sur du temps personnel !

Avec ces mesures, c’est la dégradation de la prise en charge des patients qui s’annonce !

ET on sait tous que si ce projet aboutit à l’AP-HP, c’est la porte ouverte à la remise en cause des 35h dans l’ensemble des hôpitaux. C’est donc dès maintenant qu’il faut se préparer à un mouvement d’ampleur pour faire reculer le gouvernement et lui faire ravaler son plan d’austérité.
Aujourd’hui même une délégation de gréviste du CHU est à Paris à la Manifestation.

LE 25 JUIN PROCHAIN : UNE NOUVELLE ÉTAPE

Les fédérations CGT- FO– SUD des secteurs de la santé et de l’action sociale appellent à une journée nationale de grève et de manifestation le 25 juin pour le retrait du projet de loi santé, l’abandon du plan d’économies de 3 milliards pour les hôpitaux et l’arrêt des attaques contre les conventions collectives et les établissements.

« Cela suffit ! Il faut mettre un terme à cette politique de baisse des dépenses publiques, il faut mettre un coup d’arrêt aux suppressions de postes, à la dégradation des conditions de travail dans nos établissements et services, au gel des salaires et rémunérations et à la dégradation du service public. »

CGT : cgt@chu-angers.fr
SUD : sudsante@chu-angers.fr

PDF - 39.5 ko
Tract SUD-CGT AP-HP
10 juin 2015 , par SUD Santé sociaux 49