Samedi 16 janvier : contre la loi sécurité globale

Partager
PNG - 288.7 ko

Si le gouvernement est déterminé à passer cette loi en force, c’est qu’elle constitue un point d’appui important pour réprimer toutes contestations contre sa politique de destruction de nos droits et garanties collectives, de nos droits sociaux. La crise sanitaire est un prétexte pour de nouveaux plans de licenciements et de remise en cause des acquis sociaux. Ce qui se traduit par le développement du chômage, de la précarité, de la pauvreté et de la misère. Parce qu’il veut nous empêcher de les combattre, le gouvernement s’engage dans une escalade liberticide. Nous ne l’acceptons pas !

Salarié·es, retraité·es, privé·es d’emploi, jeunes, toutes et tous ensemble pour le retrait de la loi Sécurité Globale et des décrets du 2 décembre samedi 16 janvier, place Imbach, 11 h

À l’appel de l’intersyndicale départementale : CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, Unl.

PDF - 559 ko
11 janvier , par Solidaires 49